5 manières de collaborer avec un influenceur

Ce n’est pas tout d’identifier un influenceur pertinent pour mener sa campagne marketing, encore faut-il lui adresser le bon message et dans le bon état d’esprit pour que la relation soit perçue comme gagnante-gagnante. 

L’influenceur est un professionnel

Le premier mot à retenir c’est la collaboration. Un influenceur n’est ni un prestataire ni un exécutant : Il est au même titre que vous un professionnel qui gère sa marque et sa réputation en ligne. Il faut penser à l’audience de l’influenceur comme des clients qui consomment ce qu’il/elle produit, et il/elle est la seule personne à même de comprendre et répondre aux attentes de son public.

Alors est-ce que cela signifie qu’il faut laisser carte blanche ? Oui, mais uniquement dans la formulation du message. C’est à dire que votre rôle est de lui communiquer le message à faire passer ainsi que vos objectifs, puis de le laisser intégrer ce message dans son travail. C’est la manière la plus sûre de garder son authenticité.

La forme de votre message au moment de la prise de contact doit être brève et aller droit au but, expliquez à l’influenceur vos objectifs. C’est ce qu’on appel le brief. Voici un exemple : “Nous souhaitons promouvoir notre nouveau produit X qui permet à Y de faire Z. L’idée est de faire passer l'image d'une marque fun et montrer que le respect de l’environnement nous tient à coeur.”.

Pour créer une campagne qui fonctionne, l’influenceur doit croire en votre produit / service. Si le feeling ne passe pas entre vous et le vidéaste / photographe / blogueur, il vaut mieux s’en tenir là et essayer de comprendre les raisons qui font que ce n’était pas le bon partenaire. 

5 manières de collaborer avec l’influenceur

Il n’y a pas qu’une manière de faire, et plusieurs degrés d’intégration dans le contenu de l’influenceur. Voilà les pratiques courantes :

  • Le placement de produit : tout comme cela peut se faire à la TV, un produit peut être intégré dans le contenu directement. Exemple : conduire un véhicule d’un certain constructeur, porter un t-shirt…
  • La critique de produit : on offre un produit à l’influenceur pour qu’il en fasse une critique.
  • La promotion d’un produit : l’influenceur va placer un moment dans son contenu pour mentionner un produit, en faire la promotion et inviter ses fans à aller le découvrir par eux-même.
  • Le contenu sponsorisé : la marque va donner un budget au créateur pour qu’il produise du contenu, il mentionnera et remerciera la marque pour son soutien. “Sans eux produire ce contenu n’aurait pas été possible.” : on associe sa réputation à celle de l’influenceur !
  • La publicité : l’intégralité du contenu produit pour l’occasion est une publicité pour la marque. Il peut ensuite être diffusé sur les canaux propres de la marque (son blog, sa chaîne YouTube…). 

Construire une relation sur le long terme

Pour que la relation soit équilibrée et saine il faut compenser le travail de l’influenceur à sa juste valeur pour construire quelque chose sur le long terme. L’influenceur devient votre partenaire !

Le marketing d’influence n’est pas une science. Si on peut prédire approximativement combien de personnes vont voir un contenu produit lors d’une campagne de marketing d’influence, il peut être difficile de mesurer son impact direct. Même si l’objectif de la campagne était de conduire à un achat et qu’on détermine le nombre de ventes directes, la valeur pour la marque dépasse le CA réalisé sur le moment.

We new friends!